LA GESTATION

Il est vrai que voir naître de petits chatons à la maison est une très belle expérience... Toutefois, cela ne s'improvise pas ! Faire reproduire sa chatte n'est pas sans risque et des connaissances de base en reproduction féline sont indispensables avant de vous lancer dans l'aventure en toute connaissance de cause !

 

Le diagnostic de gestation peut se faire par échographie dès la troisième semaine, et par radiographie seulement vers le 40éme jour (avant les squelettes des bébés n'étant pas ossifiés et calcifiés, on ne les voit pas).

 

Il est possible d'avoir une très forte suspicion à la palpation du ventre (par le vétérinaire) aux environs d'un mois de gestation.

 

Enfin, sachez que, vers six semaines, les bébés bougent et il est possible dans certains cas de les voir, surtout si la chatte en a beaucoup et que son ventre est tendu (et tondu pour une chatte à poils longs). En laissant sa main sur le ventre de la femelle, cela se sent assez bien, il suffit d'être patient et d'avoir un peu de chance.

 

La durée de la gestation de la chatte (qui est la même pour toutes les races est de 9 semaines), la mise bas se produit entre 60 à 67 jours après l'accouplement. Les 2/3 des naissances se produisent entre 64 et 66 jours après la saillie. . Sachez que la chatte est féconde à partir de 6 mois, âge de ses premières chaleurs. Elle peut mettre bas 2  fois par an. Pour information, la durée de lactation du chaton dure 2 mois.

 

Durant sa gestation, votre chatte doit mener une vie normale. Au début, elle peut s'aventurer dehors sans problème et chasser.

Lorsqu'elle commence à s'arrondir, il devient dangereux pour elle de grimper, car le poids des ses petits modifie son centre de gravité et son équilibre.

Une chatte pleine est instinctivement plus prudente, mais elle s'adapte mieux à sa condition si elle est expérimentée. A l'approche de son terme, elle commence à chercher un nid où mettre bas.

 

Avant même qu'une chatte prennent du poids, son appétit augmente et elle devient moins active. Près de son terme, elle fera plus souvent sa toilette particulièrement à l'abdomen et aux parties génitales. A l'approche de la mise bas, elle passera d'avantage de temps dans le nid choisi, l'imprégnant de son odeur. Cela permettra aux chatons de s'orienter une fois nés.  

 

Si vous pensez que votre chatte est pleine, vous pouvez en avoir la confirmation grâce au rosissement de ses mamelons et au renflement de son ventre.

 

Quatre à cinq semaine après la conception, vous pourrez sentir des gonflements de la taille d'une balle de golf. Soyer TRES PRUDENTS et délicats à l'examen, car appuyer sur le ventre peut endommager l'embryon voire provoquer une fausse couche.

La gestation dure 9 semaines. Vers le milieu du terme, l'embryon est deja un chaton miniature parfaitement formé. Il prend ensuite rapidement du poids et atteint 100g à la naissance.

 

A 16 jours : L'embryon baigne dans un liquide et est relié aux parois de l'utérus.

A 18 jours : La tête, la colonne vertébrale et la queue sont visibles. Il se nourrit grâce au sac vitellin.

A 21 jours : Les menbres commencent à se former, tout comme les yeux. La nourriture parvient du cordon ombilical. A 28 jours : Les organes sont formés. Le chaton mesure environ 2.5 cm de long.

A 35 jours : Le foetus grandit rapidement et atteint maintenant 6 cm.

A 63 jours : Le chaton est prêt à sortir. Dans les derniers 28 jours, sa taille à doubler.

 

La mise-bas chez la chatte

 

Elle rejoint son nid (un coin retiré et chaud), sa respiration s'accélère et elle se met parfois à ronronner régulièrement . Durant le travail, il se produit parfois un écoulement vaginal.

Peu après, la chatte se met à pousser. Des contractions espacées de 30 secondes signalent une mise bas imminente. La plupart des mères en bonne santé se debrouillent sans notre aide.

 

Le chaton commence à emmerger dans une envellope lubrifiée. Le mère se concentre sur la poussée pour faire sortir le petit. Puis elle lève la patte pour le laisser passer.

 

Le chaton est né. La douleur s'apaise, elle peut alors se pencher pour retirer la poche amniotique avec la langue. Lecher est une reaction instinctive.

 

La mère nettoie la zone du nouveau-né et mange la poche amniotique. Elle lèche le chaton sans défense pour le secher afin qu'il n'attrape pas froid. Il est toujours relié au cordon ombilical.

 

La mère lèche maintenant le museau du petit pour dégager sa gueule et son nez des mucosités. Son coup de langue brutal est intentionnel pour provoquer la respiration.

 

Après chaque naissances, la mère se prépare pour l'arrivée d'un autre chaton. Elle se lèche le ventre, les parties génitales et parfois même le sol pour se débarrasser des liquides foetaux.

 

Une fois terminée la mère ingère le placenta. Très nutritif, cela lui permettra de compenser l'absence de nourriture pendant les jours où elle restera avec ses chatons.

 

Bien sur, ne pas hésiter d'appeler le vétérinaire encas de problème ! Avant et après la mise bas. 

Ce calendrier permet, à partir de la date de l'accouplement, de déterminer la date probable de la mise à bas.

Soins particuliers aux chattes gestantes et allaitantes

 

Il est fondamental de donner à votre chatte une alimentation adaptée de très bonne qualité pendant toute la période de gestation et de lactation.

 

En effet, à partir d'un mois de gestation, les besoins nutritionnels de la chatte sont beaucoup plus élevés, mais son ventre de plus en plus compressé, elle ne peut donc pas manger deux fois plus pour subvenir à ses besoins. Il faut donc lui donner un aliment plus riche, concentré et hautement digestible.

 

Nous vous recommandons plutôt une alimentation à base de croquettes, elles sont plus sûres au niveau hygiénique et d'une qualité nutritionnelle souvent supérieure à celle des pâtées qui contiennent 75 à 80 % d'eau. Il faut donc donner plus de pâtée pour une valeur nutritionnelle identique aux croquettes. Ces dernières sont aussi plus économiques que les pâtées.

 

Nous vous conseillons donc d’opter pour des croquettes de gamme dite « premium » pour chatons, parfaitement étudiées pour étudiées pour couvrir les besoins alimentaires de la chatte gestante puis allaitant, sans excès ni carence, et ce malgré l’énergie exportée pour le bon développement de ses petits.

 

Par ailleurs, ces aliments seront parfaitement adaptés aux chatons au moment du sevrage.

 

Il faut de plus penser à vermifuger très régulièrement votre chatte, et à la traiter contre les puces. Un parasitisme massif peut en effet se révéler dangereux chez une chatte gestante.

 

Rappelons que la vermifugation est importante, elle permet au chat d’avoir un système immunitaire (qui le défend contre les maladies) plus performant, elle évite les problèmes intestinaux et dermatologiques (les vers digestifs peuvent être responsables de chutes de poils et de démangeaisons).

 

Les vers passent de la mère aux petits à travers l'utérus et par le lait. La vermifugation se fait à l'aide d'un produit adapté (pour détruire principalement les ascaris) avant la gestation, puis après la mise-bas. Ensuite, il faut le faire tous les mois jusqu'à 6 mois pour les chatons.

 

De plus, ils peuvent se révéler inefficaces ou toxiques s'ils ne sont pas adaptés.Le traitement contre les parasites externes permet quant à lui de prévenir les problèmes liés à une infesation par les puces : démangeaisons, anémie par spoliation de sang, transmission de vers... Il se fait généralement tous les mois.Wanimo

Chatterie du Panier Douillet

Elevage familial de British Shorthair & British Longhair

Depuis 2007

Chatterie du panier douillet*FR

Mail : chatteriedupanierdouillet@gmail.com

Tél : 02.47.95.67.91 ~ 06.98.57.60.70

Plan- Livre d'Or - Conditions - Chatons - Contact