TERRE DE DIATOMÉE POUR CHAT,
100 % NATURELLE !

Découvrez tous nos conseils d'utilisation et ses vertus.

Les diatomées sont des algues unicellulaires se développant en milieux aquatiques et dans les zones rocheuses humides. L’accumulation de fossiles engendre des minéraux sédimentaires appelés diatomites d’où est extrait la poudre miraculeuse.

Après séchage et broyage, la terre de diatomée est disponible sous plusieurs formes. En effet, elle peut être calcinée (silice cristallisée) et non calcinée (silice amorphe). La terre de diatomée non calcinée a conservé l’intégralité de ses bienfaits du fait que ses composants n’ont subi aucune modification.

Les bienfaits de la terre de diatomée dans l’alimentation animale

En ajoutant de la terre de diatomées à l’alimentation de votre chat ou de vos poules, vous leur apportez de la silice. Celle-ci est reconnue pour améliorer la mobilité articulaire et réduire les douleurs liées à l’arthrite :

  • Elle régule le transit,

  • nettoie le colon,

  • favorise la fonction respiratoire et

  • booste le système immunitaire.

  • De plus, la terre de diatomée dans l’alimentation des animaux est un détoxifiant naturel. Diateor

 

Rappel : Attention ! La terre de diatomée calcinée est toxique, elle n’est utilisable que pour la filtration.

terre-de-diatomees.webp

UN ANTIPARASITAIRE NATUREL

Ne conférant aucun effet secondaire à votre chat et lui assurant une protection totale de la colonisation de parasites, la terre de diatomée a une action biocide particulièrement efficace.

 

Comment la terre de diatomée élimine les parasites ?

Composée de cristaux ultra-fins, la terre de diatomée créée des blessures superficielles de la carapace et du tube digestif du parasite ce qui entraînera une déshydratation provoquant la mort sous 48 heures. La poudre n’a aucun effet néfaste sur l’organisme de votre petit compagnon car l’action est uniquement efficace au niveau microscopique.

Quels parasites sont éradiqués par la poudre de diatomée ?

Les nuisibles éliminés par la terre anti-parasitaire sont :

  • Puces.

  • Tiques.

  • Poux.

  • Acariens.

  • Vers.

 

Comment appliquer la terre de diatomée sur mon chat ?

  1. Veillez à enfiler des gants avant toute application de la terre de diatomée du fait de sa propriété asséchante (irritation de l’épiderme).

  2. Appliquer la poudre sur le pelage de votre chat tout en rebroussant délicatement les poils.

  3. Éparpiller correctement la poudre sur les zones infectées en effectuant un massage.

  4. Évitez le contact avec les yeux et la truffe de l’animal.

  5. Effectuer le traitement 2 fois par semaine afin d'éliminer les puces adultes.

  6. Renouveler ensuite 1 fois par semaine pendant 3 semaines afin de détruire les œufs non éclos.

 

Contre-indications : L’utilisation de la poudre antiparasitaire est déconseillée si votre compagnon a des troubles pulmonaires ou des problèmes de sécheresse cutanée.

Capture.JPG

UN VERMIFUGE

Excellent vermifuge, la poudre de diatomée est à administrer en la mélangeant à de l’eau ou à de la nourriture 1 fois par jour pendant 1 semaine. Afin de vous assurer de l’éradication totale des parasites internes, il est recommandé de poursuivre le traitement pendant 7 jours.

Personnellement je fais 7 jours sur les chatons de 5 semaines.

Il est recommandé de vermifuger son animal tous les mois.

Capture.JPG
Capture.JPG

Pour mélanger  à la terre de Diatomée ou les Nosodes

Capture.JPG

0.4gr à 1 mois - 0.8gr à 2 mois

adulte 1.6gr à  2gr pour les mâles

Capture.JPG
Capture.JPG

400gr                 2.5kg

COMPLÉMENT ALIMENTAIRE

 

Particulièrement riche en oligo-élément, en magnésium, en fer, en calcium ou encore en manganèse, la terre de diatomée est d’une grande valeur nutritive et assure des effets salutaires à long terme pour l’organisme.

Il est conseillé de fournir l’équivalent :

  • 0.4gr à 1 mois, 0.8gr à 2 mois

  • d’1/2 cuillère à café pour un chat pesant 3kg, 1.6 gr

  • d’1 cuillère à café pour un chat de 3 à 6 kg

  • et 1 cuillère et demie pour les grands félidés de plus de 6 kg.

La terre de diatomée assure :

➔ Une vitalité.

➔ Une fortification des défenses immunitaires.

➔ Un bon fonctionnement du transit.

➔ Une contribution au maintien des muscles.

➔ Un renfoncement des os.

➔ Une brillance et une pousse optimales des poils.

Conseil délivré par Doriane, Diplômée en éthologie animale

Capture.JPG

Le vermifuge chimique

C’est de très loin le plus utilisé. Et il serait le seul efficace pour lutter contre les parasites intestinaux. Il est plus que temps de faire le point. Ce d’autant plus que le résultat réel est loin d’être celui auquel s’attend généralement le propriétaire.

80 % du système immunitaire prend naissance dans la flore intestinale. Quand le vermifuge chimique détruit la flore intestinale, il affaiblit aussi considérablement le système immunitaire. Du coup la destruction de la flore laisse la place aux mauvais parasites qui ne peuvent plus être détruits par le système immunitaire puisque affaibli. Et bien évidemment, un système immunitaire affaibli, c’est aussi la porte grande ouverte aux maladies.

Et en effet, certains parasites sont forcément naturellement

résistants à la molécule chimique utilisée. Ils vont alors se

développer. En fait l’utilisation d’une ou de deux molécules

chimiques a pour premier effet de provoquer une sélection

génétique des parasites résistants. De même tous les parasites

arrivent très bien à identifier la ou les 2 molécules qui les agressent.

Et ils se défendent :

  1. En libérant des toxines qui se retrouvent dans le sang et qui

  2. attaquent la sphère hépatique

  3. En évoluant pour devenir résistants quand ils ne le sont pas

  4. naturellement

  5. En se multipliant pour faire face : une espèce menacée

  6. multiplie généralement la reproduction

D’ailleurs certains vétérinaires conseillent désormais de vermifuger jusqu’à 4 fois/an alors qu’auparavant ils conseillaient de le faire 2 fois. C’est bien qu’ils ont déjà fait le constat que ces produits chimiques sont de moins en moins efficaces. Et dans ce cas :

  • On affaiblit encore plus le système immunitaire

  • On réduit encore plus les fonctions digestives

  • On rend l’individu encore plus dépendant de la chimie artificielle.

Cercle-vicieux-resitance-parasite.png